societe_contre-la-violenceLe 8 mars est la Journée internationale de la femme. Oui tel a prévu l’Organisation des Nations unies, sous le thème  «Une promesse est une promesse : il est temps d’agir pour mettre fin à la  violence contre les femmes ».  D’après le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, « il y a une vérité universelle, applicable  à tous les pays, cultures et communautés : la violence à l’égard des femmes n’est jamais acceptable, jamais excusable, jamais tolérable ».

La nouveauté  cette année, lors de la Journée internationale de la femme, « One Woman » une chanson qui sera lancée lors de cette journée. Ecrite pour l’Organisation de défense mondiale des femmes et des filles afin de célébrer sa vison et le travail qu’elle accomplit pour améliorer la vie des femmes dans le monde. Cette année l’ONU Femmes met l’accent sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Des artistes, femmes, hommes, de la Chine au Costa Rica, du Mali à la Malaisie, ont uni leurs efforts pour diffuser ce message d’unité et de solidarité : « One Woman » / une seule femme.

Malgré l’engagement de l’ONU, la violence contre la femme ne cesse d’augmenter. D’après son rapport : une femme sur quatre est victime de violences physiques et/ou sexuelles pendant la grossesse. Il précise aussi que jusqu’à 50% des agressions sexuelles sont commises sur des filles âgées de moins de 16 ans. Le rapport va au-delà en indiquant que 7 femmes sur 10 dans le monde déclarent avoir été victimes de violences (physiques et/ou sexuelles) à un moment donnée de leur vie.

À l’échelle du monde, des millions de femmes et de filles sont battues par leurs conjoints, soumises à des actes sexuels forcés, subissent des mutilations génitales ou sont tuées “au nom de l’honneur”.

Lire aussi :

Deux nouveaux centres de prise en charge des femmes violentées

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

«Halte aux agressions sexuelles contre les femmes», nouvelle campagne de l’ATFD

 



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here