Un rapport réalisé récemment affirme que plus de 30 millions de personnes vivent «comme» esclaves à travers le monde.

société-esclavage

L’indice de l’esclavage mondial, publié par la fondation the Australia-based Walk Free Foundation, énumère les pays dans lesquels l’esclavagisme a été observé. Nous trouvons en première position l’Inde avec une estimation de près de 14 millions d’esclaves, suivie par la Chine (2,9 millions) et le Pakistan (2,1 millions).

esclavage_en_mauritanie
esclavage en Mauritanie

Les 10 premiers pays sur la “liste de la honte“ représentaient plus des trois quarts des 29,8 millions de personnes vivant dans l’esclavage, avec le Nigeria, l’Ethiopie, la Russie, la Thaïlande, la République démocratique du Congo, le Myanmar et le Bangladesh.

Dans le reste du monde, nous avons la Mauritanie en Afrique de l’Ouest en tête avec environ 4% de ses 3,4 millions d’habitants, suivie par Haïti et le Népal.

Enfant-exploitation
l’exploitation des enfants en Chine

L’indice, dont les auteurs affirment qu’il contient les données les plus autorisées sur les conditions d’esclavage dans le monde entier, est le produit du magnat minier australien et l’engagement de philanthrope Andrew Forrest pour éradiquer l’esclavage mondial.

enfant travail des enfants

La directrice des recherches Gina Dafalia, déclare à la CNN «lorsque nous avons commencé à travailler dans ce domaine, nous avons réalisé que nous n’avions pas une bonne compréhension de ce qu’est exactement la situation de l’esclavage dans le monde… Notre définition “moderne“ comprend, par exemple, le mariage forcé et servile, la traite des êtres humains, le travail forcé, l’exploitation des enfants. La définition explicite de l’esclavage utilisée dans le rapport est “la possession et le contrôle d’une personne de telle manière de la priver d’une sorte significative de sa liberté individuelle avec l’intention de l’exploiter“ … Cette opération sera réalisée par des moyens tels que la violence ou les menaces de violence, la tromperie et/ou la coercition».

Vous pouvez lire la suite du rapport sur CNN.



1 COMMENTAIRE

Répondre à gere Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here