obama

Le président américain Barack Obama s’est entretenu par téléphone, vendredi 27 septembre, avec le  nouveau président iranien, Hassan Rouhani, la première conversation directe entre dirigeants américains et iraniens depuis 1979, qui soulève la possibilité d’un accord sur ​​le programme nucléaire de l’Iran.

Décrivant la conversation comme un point de départ, Obama déclare qu’il croit qu’un accord est possible en ce qui concerne les ambitions nucléaires de l’Iran  ce qui pourrait conduire à de meilleures relations.

“Il y aura sûrement des obstacles importants à aller de l’avant et le succès n’est nullement garanti, je crois que nous pouvons parvenir à une solution globale”, a déclaré Obama aux journalistes lors d’un briefing de la Maison Blanche.

Les dirigeants occidentaux ont exprimé un optimisme prudent au sujet de ton plus modéré de l’Iran en vertu Rouhani, dont les observations récentes ont fait naître l’espoir qu’un accord pourrait être trouvé sur le programme nucléaire de la nation du Moyen-Orient.

La dernière fois qu’un président américain a parlé avec un dirigeant iranien était en 1979, quand Jimmy Carter a parlé au téléphone avec Shah Mohammed Reza Pahlavi avant qu’il soit renversé.

La Conseillère de sécurité nationale, Susan Rice, a expliqué que l’administration américaine a été contactée par la délégation iranienne pour dire que le Président Rouhani voudrait parler au Président Obama au téléphone. Nous avons été surpris par cet appel qui a duré 15 minutes environ.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here