societe_serie-des-viols-en-tunisie-une-petite-fille-de-9-ans-violee-par-son-propre-pere-a-sfaxCette fois-ci, son violeur n’est pas le gardien de sa crèche ni un inconnu, il s’agit de son «papa chéri». Prise de panique lorsqu’elle a découvert des traces de sperme sur les vêtements de sa petite fille de neuf ans, la maman aurait aussitôt alerté aussitôt les agents de la Garde nationale d’El Hajeb (gouvernorat de Sfax) qui ont  procédé à l’arrestation du suspect.

Il semblerait qu’elle ait été violée à plusieurs reprises : c’est donc le cas d’une inceste récidiviste dont la victime ne dépasse pas les neufs printemps.

Triste nouvelle, la société tunisienne collectionne les affaires de viol. Mais quand c’est du père qu’il s’agit, c’est révoltant !

Quel avenir pour cet enfant -et les autres du reste? Quel avenir pour cette Tunisie postrévolutionnaire….

Allô Sihem Badi, que comptes-tu faire ou dire cette fois-ci ?



1 COMMENTAIRE

  1. ça n’a pas de rapport avec la révolutions, les viols et inceste ont toujours existé en Tunisie sauf que sous le régime de ben ali c’était le monde parfait en tunisie ou toute affaire de ce genre était étouffé car il fallait que la tunisie soit le pays eldorado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here