Un tiers des personnes exposées aux violences au cours du mois de Novembre dernier ont été des femmes, a souligné mercredi le rapport de l’Observatoire social tunisien relevant du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).

D’après la même source, 87,5% des responsables des violences signalées ont été du genre masculin.

Les espaces de travail, les espaces publics, les routes et les moyens de transport ont représenté le cadre qui a absorbé plus de 60% des incidents violents enregistrés au cours du mois de Novembre.

L’espace domestique s’est classé en deuxième position avec environ 30% des incidents violents signalés au cours du même mois.

A l’instar des mois précédents, la violence de nature criminelle a occupé le premier plan des incidents violents signalés dans l’échantillon de veille.

Par ailleurs, le taux de violence économique n’a pas changé par rapport au mois précédent en restant dans les limites de 4%.

20,8% des violences enregistrées ont eu lieu dans le gouvernorat de Tunis, suivi par le gouvernorat de Sousse (16,6%) et Nabeul (12,5).

62,5% des actes de violence enregistrés au cours du mois de Novembre ont été de nature individuelle en revanche, les violences collectives ont représenté 37,5% de la totalité des violences.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here