racisme

L’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM) a plaidé en faveur d’une loi criminalisant la discrimination raciale en Tunisie. Lors d’un point de presse organisé, vendredi, à Tunis, le chargé des affaires juridiques de l’Association, Mohamed Amin Jelassi a souligné que l’élaboration d’une loi criminalisant la discrimination raciale en Tunisie ne manquera pas de renforcer le dispositif des droits et des libertés et de garantir la dignité à chaque citoyen abstraction faite de sa race.

Jelassi a appelé les décideurs politiques à prendre les mesures nécessaires et appropriées en vue de mettre en place une loi criminalisant le racisme ainsi que toutes formes d’incitation à la haine en Tunisie. De son côté, la responsable de la communication au sein de l’ATSM, Ghaida Thabet, a dénoncé l’absence d’une volonté politique visant à criminaliser la discrimination raciale en Tunisie.

Une proposition de loi élaborée par l’association a été remise aux élus du peuple sans nulle réaction, a-t-elle regretté. Pour mémoire, l’esclavage fut aboli en Tunisie le 23 janvier 1846 sous le règne de Ahmed Pacha Bey.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here