société-femme-rurale

L’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) a appelé, mercredi, à la création d’une structure de sécurité dans le domaine agricole.

Lors d’un séminaire, à Tunis, sur l’autonomisation de la femme en milieu rural : réalité, répercussions et impact de la violence », Ines Gara, membre du bureau exécutif de l’UTAP a appelé le gouvernement à garantir la protection des bergers, des femmes rurales et des apiculteurs contre les menaces terroristes.

De son côté, Radhia Jerbi, présidente de l’union nationale de la femme tunisienne (UNFT) a souligné que la femme rurale risquerait fort de se laisser entraîner dans des actions terroristes en raison des conditions de vie difficiles auxquelles elle fait face.

« Pour lutter contre le terrorisme, il faut impérativement garantir l’autonomisation économique de la femme », a t-elle plaidé. l’UNFT, a-t-elle dit, envisage de lancer un front national associatif pour la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme regroupant les différentes composantes de la société civile.

société-femme-agriculture

Pour sa part, Majdouline Charni, secrétaire d’Etat chargée du dossier des martyrs et blessés de la révolution a affirmé que des mesures exceptionnelles doivent être prises en faveur des zones forestières et des femmes rurales en assurant leur autonomisation à travers la création de projets.

Une stratégie sécuritaire de protection des zones forestières a été mise en place par la présidence du gouvernement, a-t-elle rappelé, précisant que le ministère des affaires sociales a entamé le recensement des familles nécessiteuses afin de les faire bénéficier d’une subvention mensuelle permanente et de soins gratuits.

A noter que ce séminaire tenu à l’initiative de l’UTAP et de l’UNFT en partenariat avec l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU FEMMES), s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence à l’égard des femmes (du 25 novembre au 10 décembre 2015).



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here