léa-seoudouxSuite à la déception vécue par Kechiche à l’annonce de la non participation du film «La Vie d’Adèle» d’Abdellatif Kechiche à la cérémonie des Oscars, une porte s’ouvre pour apporter un brin d’espoir pour la Vie d’Adèle, interdit aux moins de 17 ans dans les salles américaines.

 

En effet, le président Jonathan Sehring, directeur de Sundance Selects, le distributeur américain du film, a confié au Hollywood Reporter vendredi: «Nous pensons encore que le film peut être un sérieux concurrent dans la catégorie ‘meilleure actrice’ et ‘meilleure actrice dans un rôle secondaire».

En plus des scènes jugées abusées entre les deux jeunes femmes, à savoir Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, par le jury hollywoodien connu pour être prude et sans pitié, La Vie d’Adèle a aussi été vivement critiqué sur le volet organisationnel; il ne serait pas prêt dans les temps :

«Au-delà de la difficulté de séduire les membres de l’Académie avec une histoire d’amour lesbien et des scènes de sexe explicites, la principale raison, est que le distributeur français, Wild Bunch, ne sortira pas le film à temps» a expliqué une journaliste du site Deadline. Le long-métrage sera le 9 octobre dans l’Hexagone mais la deadline de candidature aux Oscars est fixée au 30 septembre. Et les distributeurs français refusent d’avancer la sortie de dix jours.

Toutefois, la générosité des américains les a poussés à essayer malgré les obstacles cités plus haut de donner une seconde chance à La Vide d’Adèle, et ce en tentant de nommer ses deux actrices principales qui sont Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux aux Oscars.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here