journee-mondiale-liberte-presse-2016-tunisie

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, des organisations gouvernementale et non gouvernementale Tunisienne et internationales, organisent une conférence d’une demi-journée, le vendredi 6 mai 2016 à l’hôtel Golden Tulip El Mechtel de Tunis à partir de 9h sous le thème universel pour l’année 2016 « Accès à l’information et aux libertés fondamentales, c’est votre droit ! »
La conférence vise à attirer l’attention des décideurs, des médias, de la société civile et du grand public sur la liberté de la presse et de l’information et le droit d’accès à l’information en tant que vecteurs de développement durable pour la Tunisie.
Elle vise à engager le dialogue sur les opportunités et les défis journalistiques de la nouvelle loi tunisienne relative au droit d’accès à l’information d’une part et le défis du traitement journalistique de l’information dans le contexte de la lutte anti-terroriste d’autre part.
L’évènement fait partie des initiatives en faveur de la liberté de la presse à travers le monde entier, à l’occasion de cette journée mondiale. Notamment la célébration mondiale de la JMLP 2016 qui se tiendra le 3 mai à Helsinki en Finlande, avec une participation tunisienne. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur la célébration de la JMLP à Helsinki sur ce lien : https://en.unesco.org/world-press-freedom-day-2016/programme

Les organisateurs : La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP), le Centre Africain de Perfectionnement des Journalistes et Communicateurs (CAPJC), l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI), le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT), Al Khatt, le Centre de Tunis pour la liberté de la presse (CTLP), la Coalition Civile pour la Défense de la Liberté d’Expression (CCDLE), l’association Vigilance pour la Démocratie et l’Etat civique en Tunisie (CVDT), l’Union Tunisienne des Médias Associative (UTMA), ARTICLE 19 et Reporter Sans Frontières (RSF), en partenariat avec le Bureau de projet de l’UNESCO et le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme en Tunisie.



1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here