Le directeur régional de la santé publique à Tataouine Brahim Gharghar a indiqué que 150 personnes infectées de leishmaniose cutanée ont été recensées depuis le début de l’année dans la région.

Ces cas ont été enregistrés notamment dans les délégations de Dhehiba, Remada et Ghomrassen, a-t-il précisé.

La leishmaniose cutanée, maladie parasitaire et non contagieuse, constitue un problème important de santé publique avec environ 3000 cas déclarés par an en Tunisie notamment dans les zones rurales du centre et du sud du pays et principalement chez les enfants, selon les statistiques du ministère de la santé.

Transmise du rongeur à l’homme par la piqûre d’insectes, la leishmaniose cutanée provoque généralement des plaies et autres boutons qui ne sont pas contagieux mais qui peuvent laisser des cicatrices sur la peau.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here