couple-contraception

Le préservatif, connu pour être un moyen de protection contre les maladies transmissibles sexuellement et de contraception en empêchant le passage des spermatozoïdes dans le vagin et donc la fécondation. Il est disponible dans les grandes surfaces et les pharmacies comme il peut être offert par des associations et des centres médicaux lors des campagnes de sensibilisation.
En Tunisie, il est commercialisé en latex et en polyuréthane afin de satisfaire aux mieux ses adeptes. Or, son utilisation au sein du couple diffère. Hors mariage, le préservatif, comme moyen de contraception et de protection est mieux adhéré que dans un couple marié. Les témoignages à se sujet sont nombreux et tendent tous vers le refus du mari à utiliser un préservatif lors des rapports sexuels. «Mon mari refuse catégoriquement d’utiliser un préservatif. Avec 3 enfants à charge, tombée enceinte une quatrième fois est inconcevable pour nous deux. Pour éviter toutes mésaventures, j’ai demandé à mon gynécologue de me prescrire un moyen contraceptif. Le préservatif était la meilleure solution avec zéro contrainte sur ma santé contrairement aux autres moyens. En me basant sur  l’éducation et l’ouverture d’esprit de mon mari, j’avais conclu que le préservatif serait un bon remède à nos soucis. Croyant bien faire, cette hypothèse fut éphémère, mon mari refusa l’utilisation du préservatif sous prétexte que nous sommes mariés et qu’il est hors de question de discuter à se sujet… il est allé plus loin encore, en disant qu’il préfère ne plus avoir de rapports sexuels avec moi que de porter un préservatif». Tel a été le témoignage de Eman.

Elle n’est pas la seule dans cette situation, 8 femmes sur les 10 que nous avons questionnées partagent la même expérience avec leurs maris.

Cependant, pour les couples en concubinage –il en existe-, l’enquête ne révèle pas le même résultat. Les femmes et les hommes affirment qu’aucun rapport sexuel n’est établi sans préservatif. Achref l’utilise «comme moyen de contraception beaucoup plus qu’autre chose. La confiance règne au sein de notre couple… mais recourir au préservatif est la solution la mieux adaptée. Nous ne voulons pas avoir des enfants, du moins maintenant. Avoir des enfants est une responsabilité et les avoir hors mariage est déconseillé».

Nous avons contacté un psychologue pour savoir l’essence de tel comportement. Il nous affirme que l’homme ayant des rapports sexuel hors mariage utilisé à 90% un préservatif sans aucune réticence. Le comportement de la même personne change une fois marié et ceci en relation avec l’image qu’il s’auto-projette de lui-même et de son couple. Il a la sensation de revivre une relation prohibée et interdite. Une réaction qui reflète parfois sa double personnalité!

suite page 2



2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here