Face Tunisie ...

Face Tunisie annonce la formation de 1000 femmes dont 20% embauchées

Advertisment
Active depuis l’année 2012 en Tunisie, l’association Agir contre l’Exclusion (Face Tunisie) vient de célébrer la Journée internationale de la femme en participant à plusieurs activités, conférences et festivités sur le double plan national et régional. A cette occasion, l’association a dressé son bilan global d’interventions et a annoncé la publication de son guide de bonnes pratiques sur l’égalité professionnelle femmes-hommes en Tunisie.
 
FACE Tunisie indique que ses différentes actions et programmes lancés, en 2015 et 2016, ont été articulés essentiellement sur la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, l’élaboration d’outils et de cycles de formation sur la discrimination liée au genre, le renforcement des capacités des acteurs locaux, la sensibilisation et l’implication des entreprises ainsi que l’accompagnement des jeunes femmes dans la recherche d’emploi.
 
Dans le cadre du projet « Promotion de l’égalité professionnelle femmes / hommes en Tunisie », cofinancé par l’Union Européenne et placé sous l’égide du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et du Ministère des Affaires de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, FACE Tunisie, en partenariat avec l’association des Responsables de Formation et de Gestion Humaine dans les Entreprises (ARFORGHE), s’est mobilisée dans cinq régions prioritaires : Bizerte, Tunis, Ben Arous, Sfax et Sidi Bouzid pour la mise en œuvre d’actions de formation et d’accompagnement destinées aux jeunes femmes chercheuses d’emploi, qui ont permis de former et d’accompagner plus de 1000 femmes et d’embaucher 20% d’entre elles par des entreprises diverses.
 
Pour arriver à ces résultats, plusieurs cycles de formation des responsables RH ont été organisés dans les différentes régions cibles en vue de les sensibiliser à l’importance de l’égalité des chances et à la nécessité d’améliorer les conditions de travail des femmes et leur employabilité, sans exclusion ou discrimination. Plus de 150 organismes publics ou entreprises actives dans plusieurs secteurs économiques ont été impliqués et près de 40 conventions de partenariat ont été signées.  
 
FACE Tunisie annonce aussi qu’elle vient de décerner dernièrement 4 prix honorifiques aux entreprises suivantes :
1- Prix de l’initiative innovante : à la société Total pour la féminisation des postes de travail habituellement masculins tels que les pompistes des stations-service.  
2- Prix de l’initiative universelle : à la société Sagemcom software & Technologies pour le recrutement des jeunes femmes diplômées à la recherche d’emploi et la mise en place d’actions en faveur de l’égalité femme/homme dans l’entreprise.  
3- Prix de l’initiative durable : à la société Saiph pour l’intégration du volet égalité professionnelle dans sa politique RSE.  
4- Prix de l’initiative citoyenne : à la société SODEXO pour son soutien au projet et aux activités diverses de  FACE Tunisie.
Ces prix ont été octroyés lors de la cérémonie de clôture du projet “Promotion de l’égalité professionnelle femmes/hommes en Tunisie” qui a eu lieu le 14 février 2017 à Tunis, en présence de plusieurs personnalités internationales et nationales, dont M. Gérard Mestrallet, président de la fondation FACE et directeur de ENGIE, Mme Valérie Pécresse, présidente de la région île de France, Mme Naziha Laabidi, ministre des Affaires de la femme et de la famille, M. Riadh Mouakhar, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mme Samira Merai, ministre de la Santé, M. Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, S.E. M. Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France et S.E. M. Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie. 
 
Zahra Ben Nasr, présidente de FACE Tunisie a déclaré lors de la Journée internationale de la femme, le 08 mars 2017 « Nos actions et programmes divers visent à lutter contre toute forme d’exclusion ou de discrimination à l’égard des femmes et des couches sociales vulnérables alors que la précarité reste un enjeu majeur pour notre société ». Et d’ajouter « Ensemble nous avons innové en renforçant les circuits d’une insertion optimisée de la femme dans le champ du travail afin de préparer le monde de l’entreprise à vivre une réelle transformation culturelle et sociétale ».
Avec communiqué
Print Friendly
En relation :  Le printemps de Tunis


Pas de commentaire

Laisser un commentaire