Le directeur général du groupement interprofessionnel des viandes rouges et du lait (GIVLait) Lotfi Chammakhi a annoncé, lundi, une «hausse attendue du prix du lait emballé demi-écrémé (subventionné) d’environ 60 millimes à partir de janvier 2015».

Il a indiqué, dans une déclaration téléphonique à l’agence TAP, que cette hausse a été décidée au cours du dernier trimestre 2014, mais l’Etat l’a prise en charge en consacrant respectivement 17 millimes au profit des industriels, 33 millimes aux producteurs (agriculteurs) et 10 millimes aux collecteurs.

Et d’ajouter, qu’à partir de 2015, le consommateur aura à supporter cette hausse, le prix du litre de lait demi- écrémé devant être porté à 1120 millimes au lieu de 1060 millimes actuellement.

Le responsable a expliqué cette augmentation par celle du coût de production, de collecte et d’industrialisation du lait, outre la volonté du gouvernement d’abaisser la subvention de plusieurs produits dont le lait. La subvention de ce produit devra ainsi passer de 170 à 115 millimes le litre, a-t-il souligné.

Le responsable a, dans le même contexte, déclaré que « toute éventuelle augmentation du prix du lait est adoptée seulement dans le cadre de la concertation et du dialogue entre le gouvernement et les professionnels et ce, dans l’intérêt du secteur ».



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here