Le ministre des Affaires religieuses, Mounir Tlili, a souligné, lors de son entretien avec l’ambassadeur de France en Tunisie, François Gouyette, «l’importance de la coopération entre les deux pays pour l’encadrement des 2e et 3e générations de la communauté tunisienne en France».

Il a, également, préconisé l’idée de «dépêcher des imams et prédicateurs pour inculquer à ces générations les bases de leur religion et les valeurs de l’Islam, à savoir, entre autres, la modération et la coexistence avec autrui dans le respect mutuel».



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here