Le ministère du Transport s’est dit, dans un communiqué publié, obligé d’appliquer la loi à l’encontre des grévistes de la Société régionale du transport (SRT) du Kef pour assurer le transport des citoyens de cette région. Cette décision intervient suite à l’entrée des employés de la SRT du Kef, le même jour, en grève illimitée, pour protester contre la nomination du nouveau président-directeur général de la société, le qualifiant de “parachuté” et “partisan”.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here