enfant-musique

Selon des études réalisées aux USA, en Allemagne, en Finlande et en France, les effets thérapeutiques de la musique ont été avérés. Il ne s’agit plus d’écouter un peu de musique pour être de meilleure humeur, mais de l’utiliser à des fins médicales dans le cadre de traitements à long terme.

La musique permet ainsi d’augmenter la sécrétion de la dopamine, hormone du Bonheur, affaire pareille à la prise de drogues ou la consommation du chocolat.

Les recherches ont même prouvé que grâce à la musicothérapie, les patients atteints d’Alzheimer gardaient une capacité d’apprentissage. Ils sont encore capables, à leur insu, de retenir des mélodies, des couplets.

WMC/TAP



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here