bien-etre_linfection-urinaire-symptomes-et-preventionUne infection urinaire est une infection qui peut toucher une ou plusieurs parties du système urinaire : les reins, les uretères, la vessie et l’urètre. Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs ou une sensation de brûlure lors de la miction ou par des douleurs abdominales et de la fièvre. Elle est plus fréquente chez la femme que chez l’homme.

On distingue 3 types d’infections urinaires, selon la localisation de l’infection.

La cystite, qui touche uniquement les femmes.  C’est l’inflammation de la vessie provoquée par la prolifération de bactéries intestinales, nombreuses aux enivrons de l’anus. Une  infection qui s’accompagne toujours par une autre : l’inflammation de l’urètre.

L’urétrite : une  infection transmissible sexuellement, courante chez les hommes et les femmes.

La pyélonéphrite : c’est  l’inflammation du bassinet qui est la cavité du rein collectant les urines et du rein lui-même.  Elle résulte généralement d’une infection bactérienne. Il peut s’agir d’une complication d’une cystite non traitée ou mal traitée qui conduit à la prolifération des bactéries de la vessie vers les reins. La pyélonéphrite aiguë survient surtout chez la femme, et principalement la femme enceinte. Elle est aussi fréquente chez les enfants qui ont une malformation urétérale.

La fréquence des infections urinaires dépend de l’âge et du sexe. Les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes, car l’urètre de la femme est plus court que celui de l’homme, ce qui facilite la contamination de la vessie par les bactéries.

Les symptômes de l’infection urinaire

Plusieurs symptômes, seuls ou associés, permettent de suspecter une infection urinaire :

  • Des douleurs au ventre et/ou dans le bas du dos
  • Des brûlures et/ou des douleurs en urinant
  • Une envie permanente d’uriner
  • Une fatigue intense
  • De la fièvre
  • Des frissons.

bien-etre_linfection-urinaire-symptomes-et-prevention3Les causes

Normalement, l’urine est stérile. Elle contient de l’eau à 96%, des sels et des composants organiques, mais est exempte de micro-organismes.

Cependant, en cas d’infection urinaire, des bactéries parviennent à « coloniser » le système urinaire et contaminée ainsi l’urine

Dans plus de 80% des infections urinaires, le germe en cause est une bactérie intestinale.

Il arrive que l’infection urinaire soit causé par les relations sexuelles à une certaine fréquence et moyens.

bien-etre_linfection-urinaire-symptomes-et-prevention2Prévention

De simples mesures permettent la prévention d’une telle infection :

  • Boire  beaucoup d’eau chaque jour (1,5 litre minimum), afin de diluer l’urine et empêcher la concentration des bactéries.
  • Boire du jus de cranberries, qui empêcherait les bactéries de se fixer sur les parois urinaires.
  • Uriner dès que possible lorsque l’envie se fait sentir, sans se retenir trop longtemps.
  • Uriner après chaque rapport sexuel.
  • Aux toilettes, toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter la prolifération des bactéries venant de l’anus.
  • Avoir une bonne hygiène intime quotidienne, en utilisant un produit nettoyant (savon, gel) au PH neutre.
  • Porter des vêtements amples et des sous-vêtements en coton.

Mariem Soualhi


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here