société-tunisie,viol

La 3ème chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a confirmé l’inculpation des trois agents sécuritaires accusés du viol de la jeune fille dans la Banlieue nord de Tunis,”Mariem”. Elle a établit sa sentence en vertu de l’article 227 du code pénal.

Le texte de loi prévoit :

« Le crime de viol commis avec violence, usage ou menace d’usage d’arme.

Est puni d’emprisonnement à vie, le crime de viol commis en dehors des cas précédents.

Est puni d’emprisonnement à vie, le crime de viol commis en dehors des cas précédents.

Article 227 bis (Nouveau)- Est puni d’emprisonnement pendant six ans, celui qui fait subir sans violences, l’acte sexuel à un enfant de sexe féminin âgé de moins de quinze ans accomplis.

La peine est de cinq ans d’emprisonnement si l’âge de la victime est supérieur à quinze ans et inférieur à vingt ans accomplis.

La tentative est punissable ».

Lire aussi:

2 à 7 ans de prison pour les coupables dans l’affaire de Mariem !

Que risquent les violeurs de Ain Zaghouan?



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here