société-Kayla-Jean-MuellerL’EI a annoncé, vendredi 6 février 2015, dans un communiqué publié sur des sites djihadistes, qu’une otage américaine -identifiée comme «Kayla Jean Mueller»- a été tuée par des frappes de la coalition «sur une position en dehors de la ville de Raqa», le principal bastion de l’EI en Syrie.

Les Etats-Unis, via une porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), ont rapidement indiqué qu’ils ne disposaient pas «pour l’instant de signe tangible» de la mort d’une otage américaine en Syrie. «Nous sommes évidemment très préoccupés par ces informations», a-t-elle dit.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here