Farah-Chamaa

A peine 19, ans Farah Chamma a réussi à exprimer ce que milliers d’autres n’ont pas pu. Cette jeune palestinienne, étudiante en droit à la Sorbonne d’Abu Dhabi, a su extérioriser l’injustice dont toute une génération souffre à travers son poème lors d’un concours international de jeu de mot: «the Flex word play».
Plus de 173.000 vues sur youtube, pour ce poème «Comment je peux croire» de Farah écrit en arabe et dont les internautes ont sous-titré en anglais. Il a même été tweeté par des politiciens avec «amazing» comme commentaire.
La vidéo :



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here