societe_pedophilie-la-chasse-a-la-sorciere-continue_d

La castration chimique pour les pédophiles est la proposition formulée par un grand nombre de députés en Russie. Une action qui devra avoir  gain de cause dans un Etat où 70% des pédophiles sont en liberté conditionnelle. Les activistes disent que les lois actuelles sont molles et permettent aux criminels de récidiver, comme  il y a ceux qui croient que la castration est loin d’être une solution rapide à un problème aussi complexe.

Elvina est mère de trois enfants. L’été dernier, l’une de ses filles a été violée. Une fois informée sur l’incident, la  maman trouve l’homme responsable et le bat à mort. Dans une déclaration, elle explique aux journaux : “…Maintenant, en regardant en arrière, je peux seulement dire que je voulais juste être sûre que cet animal  est puni et qu’il  ne peut plus jamais faire de terrible chose comme il l’a fait à ma petite fille ».

Le cas d’Elvina n’est pas un cas isolé en Russie. Il y a eu de nombreuses tentatives pour durcir les lois sur les pédophiles. En une décennie, des dizaines de projets de loi prévoyant la castration chimique ou la prison à vie ont été examinées par la Douma d’Etat. Mais pas un seul n’est passé.

«Les pédophiles ne sont pas sans soutien en Russie. Cela signifie que certains agents de police et des membres du système judiciaire  reçoivent de l’argent pour permettre à des bordels et fumeries d’opérer… “, explique Anton Belyakov, un député à la Douma du parti Russie Juste. “Et je ne parle pas seulement au sujet de l’industrie de la pornographie juvénile, il y a tellement d’argent et tellement de gens impliqués dans cette corruption! Ce mal est trop difficile à battre ».

Mais certains ne renoncent pas et combattent, ils en font même  leur propre guerre.

Sergey est un chasseur de pédophiles du pays, un parmi d’autres. La collecte d’informations se fait par les journaux et la télévision, il a créé une base de données de pédophiles en ligne, Pedofily.ru. Des centaines de délinquants, y compris les enseignants, les musiciens et les chômeurs ont été rassemblées avec des profils et des photos. D’après lui, “98%  des cas, les agresseurs d’enfants récidivent. Les gens devraient savoir qui ils sont …Ils doivent savoir à quoi ils ressemblent. Ils doivent être en état ​​d’alerte. Chaque jour, quelque 60 enfants sont victimes de pédophiles en Russie. Cela signifie que, dans les deux dernières semaines, plus de 800 enfants ont été abusés. Pendant des années, les législateurs russes ont parlé de la protection des enfants, mais pour chaque jour où ils n’agissent pas, une vie innocente est  détruite ».

 

Mariem Soualhi



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here