santé-foie

Le taux d’infection à l’hépatite C en Tunisie ne dépasse pas 0,87%, selon le ministre de la Santé, Saïd Aïdi. « Les médicaments contre cette maladie seront bientôt disponibles. Ils seront offerts gratuitement », a-t-il déclaré à l’agence TAP en marge de la présentation vendredi à Hammamet des résultats d’une enquête nationale sur l’hépatite en Tunisie.

« Ces médicaments de 4e génération permettent une rémission quasi-totale de cette maladie au bout d’un traitement de trois mois », a-t-il ajouté.

D’après Aïdi, cette maladie sera totalement éradiquée dans environ huit ans. En 2016, l’Etat a alloué un budget d’environ 17 millions de dinars pour vacciner et identifier les cas d’infection à l’hépatite C, a-t-il souligné.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here