Huit éléments impliqués dans le trafic d’armes ont été appréhendés mardi soir dans la région du Sahel tunisien. L’un d’entre eux planifiait des actes terroristes ciblant des sécuritaires, affirme le ministère de l’Intérieur. L’interrogatoire se poursuit avec les détenus qui seront déférés devant la justice.

L’opération a été menée par l’Unité nationale d’investigation dans les crimes de terrorisme, conjointement avec la direction du district de la sécurité nationale de Monastir.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here