grossesseUn matin de septembre 2009, je me suis levée avec un énorme mal au ventre comme une gastro. J’étais  sous contraception et j’avais toujours mes règles.

Pas une seconde ,donc je n’ai pensé à une grossesse. J’ai appelé mon médecin et je suis arrivée à prendre un rendez-vous. Et lors de la consultation, il m’a dit que j’étais enceinte de trois mois. C’était un choc ! Rien ne pouvait laisser songer que j’étais enceinte. Je prenais la pilule, j’avais mes règles, je n’avais pris que quelques kilos. Je n’avais aucun symptôme, aucune nausée, aucune douleur dans la poitrine. Rien.

J’ai mal pris l’annonce de cette grossesse. J’ai pleuré, donné des coups de poing sur mon ventre car je ne voulais pas de ce bébé. Psychologiquement, ce fut difficile d’assimiler tout cela : la grossesse, le passage d’une vie à trois à une vie à quatre. Ne souhaitant pas un deuxième enfant, je n’avais rien gardé des affaires de mon aîné. Après l’accouchement, les premiers mois, je ne regardais  pas mon bébé. Je ne m’en occupais pas. C’est son père qui lui donnait le biberon, la changeait, l’habillait. Je ne voulais pas de cet enfant. Cette culpabilité sera ancrée en moi à vie.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here