santé-cuisine

Ce n’est pas une blague, pour bien entretenir votre capital santé, vous devez prendre trois repas par jour y compris pendant le mois de Ramadan.

A l’occasion de l’avènement de ce mois sacré, une rencontre avec la presse a été organisée, vendredi au siège de l’Institut national de nutrition et de technologie alimentaire (INNTA), afin de sensibiliser le citoyen à la nécessité d’adopter un comportement alimentaire responsable pendant le mois du jeûne.

Leila Alouane, professeur en nutrition et chef de service formation et communication à l’INNTA, a souligné que deux facteurs doivent être pris en compte durant le mois de Ramadan, à savoir le temps du jeûne (16h à 17h) et la chaleur. Le jeûneur doit, de ce fait, adopter un comportement alimentaire responsable et équilibrée.

Mme Alouane a précisé que trois repas équilibrés doivent être pris après la rupture du jeûne, ajoutant que le jeûneur doit répartir la quantité d’aliments dont il a besoin.

“Le premier repas, celui du Shour, est le repas le plus important, précisant que la résistance du jeûneur est tributaire de la qualité de ce repas qui doit couvrir 30% des besoins alimentaires.” “Il doit être pris le plus tardivement possible, c’es-à-dire dix minutes avant l’aube”.

Le second repas, la rupture du jeûne, doit se faire d’une manière progressive: on commence par manger quelques dattes et un verre d’eau ou de lait selon les habitudes des jeûneurs. Il faut attendre un quart d’heure avant de finir son deuxième repas.

Le troisième repas est une collation qui s’effectue deux heures après la rupture du jeûne. On peut prendre des produits laitiers, des fruits, ou des sucreries.

Lire aussi:

Ramadan : Les recommandations des nutritionnistes

Conseils nutritionnels pour Ramadan

Ramadan serait-il bon pour la santé?



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here