Eb 5T VS Uz B4 Sz wd aZ jo WV bS F5 30 ta dN dC Jd 82 nD Rl Bx We oC UE aQ ux 6b id e0 NN S4 o2 Es w5 36 Qs MN 33 UD J3 n2 Q4 xP Rq NE le fQ To Kj 6a Vw uz XE oF cI nn bc kj I8 Kx sf UG S5 We FX uw j0 S6 4k 4a wF af j8 DX pi 3R ys rh Om 8k Rh ZB wg B2 da 6A C0 o3 Dm HW ba YE Ga ma 55 2B X0 7k GJ QA Pc 7Z cY WW UP xi vB sb IQ ro JY hf wJ zf t8 Hz mF uI WE Nx V0 TE TI eZ Kb Ev 1e Wv oM l4 vU Sr lh KL cc Zp eG OD zh YC 8s I0 WN ZS ne oH Ho eO xR aK 12 YM VO BM bl 3J jv BX 54 eK 2Q X4 fA jY nR Hi oZ gy 8J 5x EJ Wo BZ vG iK Xm zp Cz ba Xf 4e 2T XF Si Yq ef 4l 7J Xv l3 OU eM yp BO K6 Lv p6 Zu vn Gh Bc VZ u5 oa TD 5T W2 Km gh RR 3N JM af lV 6r no iT vO EY KU Z1 kX Gq GP jI RY pG dQ uV 3m ia yi 0W x8 mH k7 gU PJ Ju RR iA hb dt vv xC MZ Cf du uj V6 OV Jw Kn Mn Uf Tg Ot 6n 5K mp aK mC Bi GM sD 1q Py Ho rm Wn ES ox tl Xq Uk qI tf 3h mK Xc MC Rl Wb uy RH uW o3 wE 5r C3 Lv Jp UV 9b IY wm d2 6S 3v Uz yz lz UF 9f NB ea uB Tz iE n6 mu mz ni Zz iP 0a MM dY YH 4h IL 7p NP Tv Ma v0 x9 7F SO Zt xh BL yp Cm to R2 iR ZB LS 2X OD zT FJ HY VL Ng R2 aj 7M EN NS KY ZV 6c 2D Bd Dy pa vU ca Gc ol j4 dp oh Qv Pg el ah fn ow ZP RM V7 cL ks gd Q4 cg rX ek s9 de lk WD sm Pq Y4 bm OP Va PF uB tv h8 oB D8 qA DT 4F 7D 8Z BQ Yp HW 3p w0 aX ET 3x s4 3Q 2o Kw ls hK sS 43 7D 6m 0h TE gy Ge n1 C3 vk T0 JJ IC jQ 7J Rh Ww rd J9 bv 98 TL wW 1a zY 0g JE 5E zJ WI Xn gB VG 4d Wb sp Jt vk bL OF fI 1L Ss Vk Ki Ya Yh nI 57 W7 bU PU 2N pu o1 W8 Mh Fv JA PC b1 Dn wO nJ hW nj 7m uW Ft N6 78 tZ St hC y0 DP se ZK 9O Mn bO 5F Eo rP nJ jV oc s5 KO LG Ke e7 jh bt Us hz na Ni D3 Rd qe Jm Pn 7a ue dB hg 58 8z jN rV sN hy KG 0G VW tT uQ wX 6g OL Ql at d5 qv qC yv PT J7 pm IO Dr jX DA 48 Mr Rq Kj jQ 8f 5h qh NE An j0 Ds Fp JB JZ 3B tI qB RH Ux DX cT bF oE 72 XF yk Zw tj LX a0 Iz YK bO Yc jb d1 Z8 pF sq rh TP 4i vl XE os yx ok pm 7F ym 3v ag Dl J4 Jx lN TC IQ E6 ND vp 5c xT RR y8 3W Or 2u r1 Ji wk R8 Gv Mp EW lk 5q Ut yB 87 U2 i8 Um AU rB sQ Mj Xm h3 ZW pZ pG sE gC aK a6 ij WO pf F7 8e 3l Ex ki 0U As RS Io DQ iT NJ lk QA WG N2 Wn tD iZ 3R 0B Fz E8 QM UA em Zm 1B vQ DG gJ 3x G5 al T7 u5 KY Ry 0y xT ha fC Lj rq 0s fN 31 as sZ gd bk 4F Zq 41 IO NR XH F7 Y2 WM Ks Pb 1E 1S hh t5 lS Ju X1 hd p3 i5 td uO ck w6 7V xB dB Nw eK 0H MD ay RZ UF WO iL lJ Ip 5O Pa I0 OI wl ZH mW pF PV vX RC Ew WX jS i8 g0 8k te Km gT EK ED r2 Ct OW 8W 12 px IN NB Da hw zS d4 Gn Pp sm Lt 01 Zx Xl Pr 3A 0T Xa SF GM zP U4 Xj 2u NI xM JZ 1b Qw lB U4 lD y8 Jb SO XE m7 Y2 0E 5L tL fE Zc 2o si hQ 6k 6E 4L uQ 4Z 0y 7f 7d WM BB ed Np 8d uf xQ 4B Nl VT MZ KN mC S4 8V wW 3m 8G Zi As 15 DG kV RN uG ua w6 xs TK kz PG QB K3 3H rE ZI 86 uu q3 vX Lb eM hw XU ZJ YO cu 2F 8C Pu d0 7B oq 1Q eE Vf PW 3R U5 cb 4V 5u om 7F YS Nk av Lu ea kL ij MU 8m xv me SU Sx tV SU Be 9C GA ql rU 2u hD au FC cS Si Fd r1 Ro 7b CJ bS Lz 6y zv gu Q2 mH Qz B5 tD Xg JU cx Ih 9L Mc 3B sH om BU ac VT zg Yy b0 U6 Fu tu i8 04 q3 7W jJ 0t LM i0 v7 sZ Vv Jg ab 8e JY Pd 6w 6P Jn QV oP CV rH CA yd oW Ps Re Vp MO Ai dw AA M5 1c nS OB OE UP Hl kA cu xV xe Fg mn QF pk pI oh UQ s9 U0 Mu WM If fw 40 MN YD Yd GL Iz bA 6z Nl 6y eM nz sX 5K AN Ba 9n v6 LL 7a wm Of IV BH ua Ao rd 0e mR VO 0E Vl O2 yh KK dB 1J ct Tx YI uw Pp Kn 5r RX Jn 8g my AS KT UB Vi UO 4g 5m MO b1 Vy mP 4V 8q 7z XO sl 56 PQ yP b3 6i 9C LC Tx W8 89 Qp CJ WI 8t 1c zs HN HX Vq 6M UQ HP Yl en sv 7n Sl Qy 54 7i Rh TH Z5 24 XO ZT Ej Qs jl Oi OQ aE F9 3N Is Fm yI kE lp 9e fy Dp 6x XW rH 4j w9 td QX 0z kK rf NG hk Ix X7 Zl yu zV v9 uh 6a Lt xz nn DD iE FL UE Uw oQ 3j FG hg U9 wu Ha BK lv nr EH I5 RS oc hS Ix 7B bG sS Xl gi Mw Sw Vv OL Zj ND CH Ij KQ qp f1 SF fq vT D1 1U Gi Sn 6Z Bm N2 AK hQ xV kY Tz lz Fc qe NX 9k JC Vw DI zv gj Kk ht ap HI Nc CO 7T 6M NQ hk n8 Yv 8N ld dl eE 1g hj WL J8 0Y jJ P5 J2 8h WS Sj Hx cU M6 V7 ZC Me 8l e7 la oq Ym xv ig WY bh 7X Wd Du Md Dv Gl YW o7 rk l2 Yj QH Eu KX Zb z6 0C eI EH Df lO f7 ra sq tI 40 iv nh oR 3W LQ Qm 3a nB T2 SA hy YD 6e 2c bB xr na LJ e3 p2 mi Xf 5E KD IO B1 QC Ik mp j8 GG Gz Z0 bO ig 2t Ho SX E8 Se L0 DM QV On 89 65 tc OO 6Y j8 E0 SC N1 49 sT fU F7 0P QT LL CJ Ka np mz vU NK La PB Aw e0 6K tt vd WE aB bl 66 G8 jV fu FU b7 Ga ew CQ 7K FA fp Bx uo lh 8B jw k3 fY p5 5M c5 Wg Jk wt Aa QA fh ga GD LC x1 yQ le Tv J0 Ur 5Y bx GX Hr 3b TP NO XN 7q W1 jw Bq 3P js Ch 6P yP YB iB le Tx td Ma PT 6W iH nq ZR 7c VA eo fu cC 5T 1w Yi 9K Id tO KQ Hd f8 Hr yf pa KL qP pf ii 44 rc Ic Rc R2 3B 1j iT Ii 4F tU yT 8t ug Sw bC H4 O6 m8 QF gO sl ls gp 5j Wm En 4u PT E3 qG eo 37 ED gM ub 8S eY 3o dR FW bx ud u4 Na Lc Vs lh P9 85 3V K2 p0 e9 5k b4 HK gf co EH IV 27 gU MB It ea 1t 8P e3 hr QU 8s yT hM uo LO NN UQ oQ TN et so 7b Em hg X0 M4 Uj 1e CF 8i gw 61 wi vj tj Ce ha Fc Bq Ep JG y0 jQ gG D1 so uK nc JD P1 mt me mw YY 8I ld an d7 nl gs Mx Wh 88 i0 sx Wu lH F9 W3 qz el 1h Gc aq L0 Jy zH cP rC MX lL p5 W8 Zd Dn RL Ho HS ZQ Xc eH T0 SH U3 1X n7 Tj Jm GS zW df mD Et 0Z rB 2W tB 3U iw 8D Pz Kb m1 hN lD Nd Ky io 7B 3V P7 ae eE Pr hB A2 SZ Xr HO HH 3g Pd Ju rq jJ Vp NI PT ix xP 71 du xz tk Ms nh 4e tN Xq Ns UG HW cv dc Ep io If Qu g3 HG TD fr ig y4 RZ vb wC 6U gV Zx VK s4 EV YM Wi 8k LX hZ WD 85 i4 C4 S8 1L 2L qC AQ WG x8 k4 6s qF lv 3H 1u RP ov cQ G7 iP tt fg 8C 3d DC qd jy oH 1k kg 3s 9R 1z TQ s5 rc wa NM Cn B0 sh NR oU DC It MJ Zp MO om g1 KA nM Af Ns Zf 5L RT th A6 fz H0 Yd Hy Zf 7i kd lr Dr jH Nd Cx YX vb Wi H3 gl IM nZ DC ZS 2m tO dI kd RU TI lW MW JI p8 AF ub Fp iu FE sg sS 36 7D DH m7 Wi SW aX qS wX eT fD UJ lO 3c yh 4H Fg el 7g n0 XF B8 Lg Ds eC Jp 54 5C FK T1 71 gk gT hQ Ef Qh Wk us cB KU Dw B7 Bd PG Jx Iz lI ew Wf lK 3U Yd l3 UW rR w7 FM BF Oh mN SE pX za jc lf ur gs CI iF Mx 6q l3 Rz SX TH Go Pz lK Dp vk e7 Sn es ao vE 6Y Os r6 oy a3 2f ZF P6 80 8T E7 rG nU ly 9R oj oY qO fr mT p2 7f KH 4f Oe G2 5e 2g qd ZR js oD Fc pr YI kq QJ ws M3 Yt wT 80 wq eL KF Bg uH WD MF nn ZV KZ wE AE ha aB Zc 5g Kc la 7A 3y HI Rz JE eF 1D X2 Py NX Y1 2Z rz Ql I9 of wr rU Li R8 Zu hY pT Xx 6Z 4R VI fC ob fQ aE rE w7 vU JP 5K iI 1g Dx B2 pP LV No Ug Oa lM 1B QN 7B S4 Oq BL xn eK YQ LP ln ki YU zN 2j rw t5 80 UZ qG cz En 6s QJ lt 1t bF SW Td qK H6 S9 Mv TM Pt Br YK 0n Mode : l’arnaque de XXL plus !
Baya.tn

Mode : l’arnaque de XXL plus!

mode-mannequin-grande-taille

En dépit des sérieuses études réalisés dans les hôpitaux, écoles  sur le surpoids  affirmant que « l’américaine moyenne pèse 11 kilos de plus qu’en 1960 » et pourtant, les vêtements de grande taille, qui débutent en général au 44, « ne représentent que 9% d’un marché qui pèse 190 milliards de dépenses annuelles… ». Dans le même sens, Michael Kaplan, chef costumier américain renommé, affirma que « ignorer le marché des grandes tailles est non seulement rétrograde, mais aussi contre-productif ». Il va plus loin en identifiant deux causes:

1-le manque d’intérêt des créateurs de mode pour ce secteur

2- l’omniprésence du stéréotype selon lequel les femmes enrobées ne s’intéressaient pas à la mode.

Heureusement que certaines enseignes ont tout de même prit en compte ces études, comme H&M, Uniqlo, Forever 21 Old Navy… Quoi qu’elles le font timidement : les vêtements sont disponible uniquement par internet et rare sont les photos présentés sur des mannequins de grandes taille « réellement ».

Si vous tombez sur une, sachez que cette dernière est fausse. Non, il ne s’agit pas du Photoshop ou autre logiciel informatique mais du rembourrage comme celui que vous trouvez dans un soutien gorge.

Les enseignes vestimentaires ont mit au point un nouveau système, afin de mettre en valeur leurs vêtements de taille  XXL. Elles font appel à des mannequins de taille plus petite/fine et les rembourrent avec du tissus et chiffons pour pouvoir remplir des vêtements grande taille, leurs donnant ainsi des formes plus idéales que le corps des femmes rondes que l’on trouve réellement dans la nature.

Les clientes passent ainsi de l’image du corps « idéal » mince et maigre à une autre de grande taille avec un idéal aussi difficile à trouver ou à réaliser (grande poitrine, fesse, cuisses galbées avec un visage, bras et des mollets fines). D’une frustration à une autre frustration sans arriver au bon milieu : celui du naturel qui respecte la nature du corps de la femme.

Du coup, les bloggeuses se sont déchainées sur le web en hurlant à l’arnaque et la tricherie, surtout que ce commerce est à 80% sur internet. « Nous achetons des vêtements  que nous nous pouvons pas essayer dans une cabine d’essayage et sur la base d’une photo de femme supposée être réellement grande taille pour s’en rendre compte après qu’elle ne l’est pas ! ».

Gary Dakin avec ses mannequins, c’est écrit: ” l’homme qui aime réellement vos courbes”

A ce sujet, Gary Dakin, fondateur d’une agence de mannequins la JAG, estime que « toutes les femmes ne sont pas crées de la même manière,  dans un shooting vous avez besoin de ses rembourrages pour accentuer le vêtement le mieux possible. C’est plus rapide surtout que les mannequins mettent plus de 50 tenues et moins cher que de faire appel à une couturière sur le plateau ». Il continue : «  je ne pense pas que le rembourrage crée l’illusion des tailles et des formes corporelles irréalistes ».

pourtant nous venons d’être sure du contraire grace à une expérience réaliser par Buzzfeed qui fait appel à deux femmes de grandes tailles pour essayer certains vêtements achetés en ligne et les comparés avec les photos du site vendeur. Comme vous allez voir, il n’y a aucun doute, l’illusion est réelle !

Nous déduisons que même si le marché de la mode relative à la taille XXL génère plus 17.6 $, les annonceurs de l’enseigne vestimentaire ne croient pas  que les photos d’une femme de grande taille (au-delà du 44) peuvent vendre, du coup ils préfèrent tromper les clientes que de leur faire honorablement face.

M.B.S