Ce médicament...

Ce médicament peut occasionner une cécité partielle

Selon la revue scientifique Eye, des chercheurs de l’université de la Colombie-Britannique au Canada ont publié une étude en alertant sur les effets dangereux des nouveaux anticoagulants oraux (NACO), également appelés rivaroxaban (Xarelto®)  qui sont liés à un risque élevé d’hémorragie de l’œil.

La prise de ce médicament favorise des hémorragies intraoculaires, un saignement grave qui peut altérer durablement la vision.

“Les médecins et les pharmaciens devront peut-être informer les patients des signes possibles de saignement oculaire”, souligne le Dr Mahyar Etminan, co-auteur de l’étude.

A noter que ce médicament est autorisé sur le marché tunisien depuis 2014, et il est disponible dans nos pharmacies en boîtes de 10 et de 30 mg.

Rédaction

Print Friendly
En relation :  Un centre chinois pour le traitement de la douleur à Jendouba


Pas de commentaire

Laisser un commentaire