Un élève de 6e année de base, à l’école Ibn Khaldoun à Khniss (gouvernorat de Monsatir), atteint de la maladie des “enfants de la lune” (Xeroderma Pigmentosum), a été autorisé à passer les épreuves d’évaluation semestrielle, à domicile.

La date des épreuves coïncide, en effet, avec la hausse des températures qui s’accompagne d’augmentation de l’indice UV. Pour les enfants de la lune, l’exposition à ces rayons est néfaste pour la peau et les yeux.

L’élève a passé l’épreuve écrite, lundi, à la maison, sous la surveillance d’un instituteur, en même temps que ses camarades, à l’école, affirme à l’agence TAP le Commissaire régional à l’éducation, Ridha Amara.

Le Commissariat avait reçu la demande d’autorisation des parents, un mois auparavant.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here