Lutte contre ...

Lutte contre la violence des femmes : Les propositions de l’UNFT

La présidente de l’Union Nationale de la Femme Tunisienne (UNFT), Radhia Jerbi, a présenté, jeudi, des propositions visant à améliorer le projet de loi portant sur la lutte contre la violence faite aux femmes tout en estimant que ce projet est “un grand acquis et un pas important” pour la consécration de l’article 46 de la Constitution .

Auditionnée par la Commission parlementaire des droits, des libertés et des relations extérieures sur ce projet de loi, Radhia Jerbi a émis quelques propositions concernant l’amélioration de la terminologie juridique du texte “afin d’apporter plus d’efficacité et dans le de faire porter la responsabilité à l’Etat et les institutions concernées dans la lutte contre la violence faite aux femmes”.

Citant le premier article du projet de loi, Mme Jerbi a appelé à changer le terme “aide” de la femme agressée par le terme “prise en charge” de la femme agressée.

Advertisment

S’agissant de l’article 4, la présidente de l’UNFT a proposé de retirer la mention “dans la mesure du possible”, estimant que cette locution vide la loi de ses objectifs et laisse entendre qu’il existe un laxisme face à la lutte contre la violence faite aux femmes.

Elle a suggéré, dans le même contexte, de ne pas détailler les mesures et stratégies de chaque ministère dans l’article 5 et d’adopter des termes généraux afin de rendre la lutte contre la violence une stratégie généralisée dans tous les domaines et dans les espaces publics et privés.

En relation :  Résultat Bac 2015 : 36,09% taux de réussite général contre 49,7% en 2014

Radhia Jerbi a signalé par ailleurs qu’aucun appui n’a été mentionné dans ce projet de loi pour la société civile ou les organisations actives dans le domaine de la lutte contre la violence faite aux femmes.

De son côté, Imed Khemiri, président de la commission a indiqué que les observations de la présidente de l’UNFT seront prises en compte dans le cadre de l’audition de tous les acteurs intervenants dans la lutte contre la violence faite aux femmes pour l’élaboration de la copie finale du projet de loi.

Print Friendly


Pas de commentaire

Laisser un commentaire